• Pourquoi vouloir éviter le projet IP13 ?

    Le contexte

     

    L’actuel incinérateur d’ordures ménagères situé à Ivry, aux portes du 13e arr. de Paris, arrive en fin de vie.

     

    Le Syctom, chargé du traitement des déchets de 84 communes dont Paris, prévoit sa reconstruction sur le même site,
    doublée d’une nouvelle usine de tri mécano-biologique (TMB) .

    2 milliards d'euros

     

    C’est le coût total de cette opération pharaonique sans précédent.

     

    C'est près de 4 fois le budget du projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes.

     

    Les finances publiques étant limitées, le développement des filières véritablement durables se trouvera freiné, au détriment de la création d'emplois.

     

    Un projet

    polluant...

     

    L’incinération des déchets, malgré les avancées technologiques, reste un procédé polluant.

     

    En outre, brûler des déchets émet plus de CO2 que le recyclage de ces mêmes déchets, et évidemment plus que la réduction des déchets, qui les évite totalement !

     

    ... Et inutile !

     

     

    Notre marge de manoeuvre pour éviter la reconstruction de l'usine est énorme :

     

    Pour pouvoir se passer de l'usine, il suffit d'atteindre, d'ici 2023, les résultats que Lyon ou Nantes obtiennent déjà aujourd'hui en termes de tri et réduction des déchets.

     

    Pour 2 milliards d'euros et pour notre santé, ça vaut peut être le coup de rattraper enfin notre retard ?

  • Signez la pétition !

  • Le Plan B’OM (Baisse des Ordures Ménagères)

    1 cap, 3 chantiers, 12 actions, et 200 millions d'euros

    pour éviter un projet à 2 milliards d'euros.

    Le dossier est en libre accès, n'hésitez pas à le diffuser autour de vous

    Visionneuse ci-dessous ou Télécharger le pdf

     

    Le Plan B'OM met le cap sur le zéro déchet :

     

    Amélioration du tri

    D’après le Syctom lui-même, 42% des déchets de nos poubelles ne devraient pas s’y trouver puisqu’ils sont recyclables et correspondent à des consignes de tri existantes. C'est sans compter les biodéchets, que nous devrons progressivement tous trier à la source d'ici 2025 (Loi de Transition Energétique de 2015)

     

    Réduction de nos déchets

     

    Le tri, c’est bien, mais ne pas produire de déchets c’est encore mieux, car c’est ce qui permet de faire le plus d’économies et de préserver nos ressources. Nous proposons des solutions concrètes pour aider et prévenir les déchets au quotidien et ainsi contourner le cycle de la création de déchets à leur incinération.

     

    Plus de création d'emplois

     

    Appliqué dans son intégralité, le Plan B'OM entraînerait la création d'environ 700 emplois entre 2016 et 2023, soit au moins 50% de plus d'emplois que les projets actuels du Syctom. En outre, Les secteurs et activités stimulés par le Plan B’OM seraient nombreux : réparation, réemploi, collecte de biodéchets... La prévention et le recyclage des déchets sont des activités beaucoup plus intensives en travail humain non délocalisable que la mise en décharge ou l’incinération.

     

     

  • Découvrez le Plan B'OM

  • Les auteurs et soutiens du Plan B'OM

    Le Plan B’OM est le fruit de la collaboration entre plusieurs organisations citoyennes

    Collectif 3R

    En 2009, les associations

    A Suivre, Agir à Villejuif, les Amis de la terre, Attac Ivry-Charenton, CLCV-Ivry et Passerelles se sont rassemblées pour proposer une alternative à la reconstruction de l'incinérateur.  

     

    Zero Waste France

    Créée en 1997, l'association Zero Waste France milite pour une société zéro déchet, zéro gaspillage.

    Elle est indépendante grâce à son financement citoyen.

    Zero Waste France a coordonné l'écriture du Plan B'OM

    Les amis de la Terre

    Réseau Action Climat

    Générations Cobayes

    Surfrider Paris

    Agir pour l'environnement

    www.agirpourlenvironnement.org

    Fondation Nicolas Hulot

    Environnement 93

    www.environnement93.fr/

  • Espace Presse

  • Soutenez le projet financièrement

    Le Plan B'OM est citoyen et indépendant. Il a pu être réalisé uniquement grâce aux dons de particuliers. Nous avons besoin de nouveaux soutiens pour la phase de mobilisation qui démarre. 

    Vos dons seront affectés spécifiquement à ce projet.